MIXvoip au plus haut niveau : collaboration étroite avec l’Université de Luxembourg

blog-image-9-fr

MIXvoip au plus haut niveau :
collaboration étroite avec l’Université de Luxembourg

Comme toute entité de recherche, l'Université du Luxembourg construit des relations avec son environnement économique. Dans ce contexte, l'Unité de Recherche en Informatique et Communications dirigée par le Professeur Dr. Bouvry, a commencé des études de recherche et développement avec MIXvoip dès juillet 2011, visant dans le cadre d’une solution VoIP basée dans le cloud à une adaptation dynamique du système afin de réduire les coûts opérationnels au niveau de l'infrastructure.

Ce projet a été nommé Supernode2 et les premières réunions de travail eurent lieu début 2012. Trois phases de travail ont été définies : le développement de l'algorithme, l'installation de l'application et les contrôles de fonctionnement. Plusieurs ingénieurs dédièrent du temps à cette étude, et grâce au cadre de collaboration très structuré mis en place par le professeur Bouvry, le projet aboutit en 2014.

Ana-Maria Simionovici, étudiante en doctorat, a déployé une architecture pour étudier les exigences spécifiques des appels en VoIP, en utilisant l’expérience et les connaissances de MIXvoip durant cette phase.

Avec le soutien de MIXvoip, Ana-Maria a développé localement à l’Université de Luxembourg une centrale téléphonique hébergée basée sur Asterisk. Loïc Didelot, CEO de MIXvoip, s'est personnellement impliqué dans les projets DYMO et Supernode2, financés par le Fond National de la Recherche (F.N.R.) et le Ministère luxembourgeois de l'Économie, pour le développement de la téléphonie sur Internet. Sous la supervision étroite du Professeur Dr. Pascal Bouvry et en collaboration avec Loïc Didelot et Frédéric Vanholder, responsable des projets UNILU-MIXvoip-F.N.R., des étapes détaillées et importantes ont été franchies.

Une interface de programmation applicative (API) a été décidée entre les parties impliquées pour accéder à la base de données des statistiques d’appel (CDR) de l’entreprise, avec tous les détails des appels téléphoniques émis, avec par exemple le préfixe et la destination de l’appel, ainsi que les informations concernant l’appelant et l’appelé. Les données des statistiques d’appel ont été analysées et les demandes des clients modélisées. À partir de ces informations, la prévision et l'équilibrage des charges ont été conçus, développés et réalisés.

Grace à cet accompagnement, Ana-Maria a dressé un premier état de l’art de la VoIP à notre connaissance, avec des détails quant aux fonctionnalités, modules de systèmes, protocoles, jusqu’au développement en Cloud Computing (CC) combinant la prévision et l'équilibrage des charges, avec pour objectif principal de réduire les coûts. Bien que la collaboration entre les universités et l'industrie ne soit jamais facile - chaque acteur ayant ses propres objectifs - Ana-Maria a trouvé le terreau nécessaire chez MIXvoip et fut accueillie comme membre de l’équipe, partageant la vie quotidienne de la jeune entreprise.

Cette application peut également optimiser le trafic voix pour l’opérateur téléphonique, avec des garanties supplémentaires de qualité pour les utilisateurs. Ces éléments architecturaux du MIXpbx sont invisibles pour les clients, mais essentiels pour être à l'avant-garde de ce marché. Ce partenariat entre l'Université du Luxembourg et MIXvoip est un parfait exemple d'une situation gagnant-gagnant, et a tissé des liens forts.

En octobre 2016, Ana-Maria a été diplômée Docteur de l'Université du Luxembourg en Informatique, avec la mention "excellent", et MIXvoip de son côté était encore en croissance, en recrutant le 28e membre de son personnel.

Comme la jeune diplômée dit "les bonnes personnes au bon moment".

Frédéric Vanholder, Senior Business Developer | Dr. Ana-Maria Simionovici | Loïc Didelot, CEO